OK

Minh, technicien des réseaux Orange

21 déc. 2018
Minh technicien 500x250

Minh ne se destinait pas forcément au métier de technicien réseau local mais plutôt à la restauration...
Malgré l’obtention d’un BTS technico-commercial en agroalimentaire, Minh a très vite compris que sa voie n’était pas dans ce domaine.
Changement de cap, Minh suit ensuite une formation de Technicien Réseau Câble et Communication (TRCC pour les initiés !). 
Et il y a quatre ans, il rejoint le Groupe Orange.

Aujourd’hui il est technicien réfèrent fibre. Interview !

Comment s'est passé ce changement de métier ?

Très bien, car j’ai bénéficié d’une formation continue quand je suis arrivé chez Orange.
En plus, nous travaillons en binôme avec un autre technicien. J’ai aussi appris avec ce collègue.
J’ai un manager qui est très soucieux de la montée en compétences de ces équipes. J’ai passé le Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES®) pour obtenir les habilitations techniques et de sécurité pour pouvoir conduire différents types de véhicules comme notre voiture de service, un fourgon, ou un camion-nacelles.
Nous sommes totalement pris en charge pour grandir dans notre métier. Voilà pourquoi j’ai évolué pour devenir référent fibre aujourd’hui.

Parle-nous de ton métier, en quoi consiste-t-il ?

Le technicien Boucle locale part du central téléphonique et s’arrête en bas de l’immeuble.
Notre mission consiste à vérifier que le réseau déployé par le sous-traitant, est conforme aux exigences d’Orange.
J’interviens à la fois sur le réseau FTTH* ou cuivre selon le type de dysfonctionnement.

*Fiber to the Home "Fibre optique jusqu'au domicile"

Pour toi, quelles sont les compétences propres à ton métier ?

La technicité, la rigueur, la réactivité, l’écoute et le relationnel.

Il ne faut pas avoir peur d’effectuer des tâches qui peuvent paraître parfois ingrates. Il faut aimer travailler dans l’urgence pour pouvoir dépanner au plus vite nos clients. Il faut agir vite pour que les interventions se déroulent au mieux.

Comment se déroule l'une de tes journées type ?

8h00 : je prends mon service au bureau Puis, je consulte mon plan de charge pour la journée et je rédige les rapports d’intervention de la veille.

A 9h00 : je pars effectuer mes interventions : quatre interventions par jour, soit deux le matin et deux l’après-midi.
Cela paraît peu mais la plupart d’entre elles nécessitent du temps et des trajets importants.

Que préfères-tu dans ton métier ?

J’apprécie le fait que j’acquiers continuellement de nouvelles compétences en intervenant très souvent dans des situations très variées.

Dans ce métier, on apprend beaucoup grâce au travail en équipe. C’est très enrichissant pour moi. C’est un métier idéal pour celles et ceux qui désirent allier nomadisme et technique.

Peu importe, si on n’a pas toutes les connaissances quand on débute, on évolue tous les jours grâce aux formations, au soutien de son manager et de l’équipe.
Même s’il s’agit d’un métier manuel, il faut réfléchir, être curieux pour trouver des solutions pour le client. Cela te permet d’évoluer rapidement vers un poste d’expert ou de management.

Et en conclusion?

C’est un métier riche et prometteur.
La fibre est aujourd’hui un enjeu majeur pour Orange. Je suis fier d’être l’un de ses contributeurs. Ma plus belle récompense est de voir un client satisfait et heureux grâce à mon travail.