OK

Cinq (bonnes) raisons de devenir technicien.ne d'intervention en entreprise

Cinq (bonnes) raisons de devenir technicien.ne d'intervention en entreprise

Devenir technicien.ne d’intervention pour les entreprises, c’est intégrer l’excellence technique chez Orange. Le contenu technique est très riche, et apprend l’exigence ...car vis-à-vis de clients B to B pas le droit à l’erreur, il faut que ça fonctionne !

Adam

Adam est technicien d'intervention en entreprise. Il nous partage son quotidien de travailleur "nomade".

Moi qui aime le contact, je rencontre chaque jour de nouvelles personnes !

Mes clients sont vraiment très variés, je rencontre des dirigeants de TPE, PME, des responsables SI d'hôpitaux publics, de boutique, de data center ou encore de banque de détail.

Mon job consiste à bien expliquer à mon client ce que je fais et à quoi ça va servir. Je dois être suffisamment à l’aise techniquement pour répondre à ses questions.

Et puis, comme je travaille à chaud sur un dossier, je trouve parfois une solution complémentaire c’est challengeant.

Assis derrière un bureau toute la journée, ce n'était pas pour moi.

J’ai la bougeotte donc ce métier est idéal. Je fais en moyenne 4 à 6 interventions par jour. Je me déplace en voiture. En général, une intervention est calibrée sur 2 heures. Après tout dépend de la difficulté de l’intervention.

Il y a aussi la notion d’urgence. Certains clients prennent des garanties de rétablissement sous 24 heures et même sous 4 heures, parfois 2 heures pour les établissements publics. Au final, mon planning est susceptible de bouger à tout moment. Y a pas de routine !

Mon métier est pointu

Orange ne sous-traite pas l’expertise technique donc chacun développe son savoir-faire et monte en compétences sur l’analyse, le diagnostic et la production.

Pour vous donner des exemples concrets de mes missions en production, je construis la liaison sur le réseau Orange, j’assure la mise en service des équipements sur site pour les entreprises, je réalise le paramétrage réseau.  J’interviens sur différentes technologies réseau (boucle local cuivre, ADSL, SDSL, XDSL, fibre, liaisons FTTO et maintenant … la 5G !).

C’est un métier technique, il faut avoir un petit côté jusqu’au boutiste et chercher la maîtrise de ses produits pour être performant. Pour m’y aider, je suis formé tous les 3-4 mois sur de nouveaux produits, de nouvelles façons d’intervenir, de programmer les équipements.

Parfois on se sent un peu comme un sauveur :-)

Quand j’arrive sur une intervention de maintenance, je réalise que je fais un travail vital pour les entreprises, c’est satisfaisant. Je vais réparer des liens interrompus ou dégradés. Je vais aussi intervenir sur les installations pour assurer la continuité et la qualité de service, la résolution des pannes, les évolutions de paramétrage… C’est peut être du chinois pour vous, mais au quotidien, je me sens vraiment utile.

Indépendant dans une équipe

Je travaille seul la plupart du temps, il faut savoir être autonome. Néanmoins, je suis dans une équipe de 40 personnes, donc je prépare aussi des modes opératoires pour les collègues afin de leur faciliter les interventions sur les technologies dont je suis expert. Moi, je peux compter sur le soutien de l’équipe, on est très bien entouré. Et actuellement, je suis en train de former un alternant. Adopter un langage simple, être pédagogue c’est très instructif pour moi aussi.

Le Groupe Orange

83%

des salariés sont fiers de travailler pour Orange

81%

recommandent Orange comme une entreprise où il fait bon travailler

N°2

en France dans le classement Happy Candidates avec une note de 8.6/10 dans la catégorie des entreprises de plus de 1000 salariés

dessin mixite

Orange obtient depuis 2014 le label sur la mixité hommes/femmes (Gender Equality European Standard)