Les nouveaux cocktails de compétences

Et si on faisait un petit crochet par le futur ? On y découvre des métiers qui n'existent pas encore et des mix de compétences inédits.

Mister T

En développement, on aura de moins en moins besoin de personnes pointues dans un langage ou une techno, et de plus en plus besoin de personnes curieuses et polyvalentes. On les appelle les T-shaped : des profils avec une culture logicielle large (le –) et qui savent, ponctuellement et rapidement, se rendre spécialiste d'un domaine (le I).
David, développeur

Pentesting + IA

De nombreuses compétences de base en pentesting resteront les mêmes et il est impossible de prédire comment le métier va évoluer. Mais il est probable que l'IA viendra améliorer et soutenir les étapes et les méthodes actuelles de l'enquête pentesting.
Martin, consultant en sécurité informatique, Copenhague

Data + infra

Avec la migration de la data science vers le cloud, je pense que de nouveaux rôles vont apparaître ou devenir importants comme MLOPs engineer. J'espère que ces rôles permettront de mieux différencier les missions des data scientists (qui portent aujourd'hui beaucoup de responsabilités) et des data analysts. Ils intègreront probablement la dimension infrastructure cloud en plus des compétences data.
Meera, Cloud Data Scientist

Écoconception de la data

Concernant l'utilisation des données, le métier qui va émerger rapidement est lié à l'écoconception. Avec l'écoconception, il s'agit d'imaginer des services numériques "nativement" sobres. C'est ainsi que sont apparus des CECO (chiefs eco conception officers). A mon sens il s'agit de sortir des silos et d'intégrer aux équipes des profils variés pour mieux répondre à l'enjeu de sobriété numérique de la donnée.
Karine, stratégie data des entreprises

Développement + contrôle de gestion

Dans le contrôle de gestion, la place des outils numériques est de plus en plus importante pour le pilotage. Le métier des contrôleurs de gestion évolue vers plus de technique. A terme, peut-être seront-ils à mi-chemin entre expertise métier et expertise technique ?
Guillemette, experte fonctionnelle en contrôle de gestion

RSE + Développement

Pour moi l'enjeu est d'intégrer le prisme environnemental au développement informatique. Par exemple pour le web, on a accès à beaucoup de méthodes permettant d'arriver au même résultat. Or certaines sont moins consommatrices d'énergie au niveau du code. La conception doit donc intégrer la notion d'impact environnemental pour choisir la meilleure solution. Notamment, certains langages permettent de stocker de la donnée en temps réel mais il faut le faire avec mesure pour ne pas surconsommer, sans réel besoin. De la même manière avec les machines virtuelles, on peut dimensionner nos infrastructures en fonction des besoins réels et donc concevoir des infras moins consommatrices.
Yoan, apprenti développeur sur de l'IA

Le Groupe Orange

91%

des salariés sont fiers de travailler pour Orange

87%

des salariés recommandent Orange

4,21/5

est la note en France dans le classement Happy Candidates dans la catégorie des entreprises de plus de 1000 salariés

Depuis 2011, Orange a obtenu le label GEEIS (Gender Equality European & International Standard) dans une vingtaine de pays